Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Actualité

Les flux rss du siteImprimer la page

Un automne propice à la pousse de l’herbe

Observatoire régional de la croissance de l'herbe en Normandie

Semaine 38 - Une pousse d'automne à plus de 40 kg MS / jour / ha depuis 5 semaines, profitez-en !

La croissance moyenne de l’herbe en Normandie est en ce moment de 42kgMS/jour/ha. La pousse de l’herbe est très hétérogène encore cette semaine, avec des extrêmes allant de 15 à 84 kg de MS/jour/ha. La pousse de cette deuxième quinzaine de septembre est tout à fait dans la moyenne de ces 5 dernières semaines. Il est encore et toujours temps de faire pâturer les animaux dans les jours qui viennent. Les températures prochaines de début octobre s’annoncent plus fraiches.

Retour sur la pousse de l’herbe 2017 en Normandie

La croissance de l’herbe de cette année 2017 (courbe gras rouge) est encore une fois de plus toute particulière :

  • un démarrage précoce et conséquent dès fin mars (60kgMS/jour/ha)
  • la pousse freinée fortement par des nuits froides et déjà un manque d’eau, 3 semaines à compter de mi-avril ou, retombant à 30kgMS/jour/ha, au lieu des 60 à 80kg des années précédentes (courbes vertes pointillées)
  • l’arrivée précoce de la « sécheresse » dès mi-juin (30kgMS/jour/ha)
  • un automne avec une moyenne intéressante et loin d’être négligeable, en quantité et en qualité (>40kgMS/jour/ha).


Pour les zones les plus arrosées (>1 000 mm pluie/an), la pousse de l’herbe a été plus importante de +30% par rapport à la moyenne (+13kgMS/jour/ha), en revanche pour les secteurs à faible pluviométrie, il faut retrancher 20% de la moyenne (-10kgMS/jour/ha).

Concernant le rendement des prairies, la moyenne normande est de 5.7TMS/ha, tout secteur confondu, sur la période printemps (de fin mars à début juillet), et de 1.2TMS/ha supplémentaire du 20 aout au 20 septembre.

 

Rendement estimé des prairies (TMS/ha)<800 mm pluie800-1 000 mm>1 000 mmMoyenne Normandie 2017Moyenne 50-61-14
2010-2016
Moyenne 27-76
2004-2015
Printemps (25 mars au 10 juillet)4,85,27,25,766,8
Automne (20 aout au 20 sept)0,911,41,211,3

L’Earl des Cambres à Anceaumeville (76)

Vincent DOUILLET conduit un troupeau de 70 charolaises réparties en 2 lots sur 35 ha de prairies humides. Ces 2 lots sont menés en pâturage tournant jusqu’à ce que la pousse de l’herbe ne le permette plus. Le premier lot, composé de 38 VA et des veaux, tournent sur 19,7 ha, découpés en 4 parcelles dont l’une débrayée dès le printemps pour une récolte en foin. «Cette année j’ai alloté toutes les mères ayant eu des mâles dans ce premier lot ». Le deuxième lot, composé de 33 VA et des veaux femelles, pâture sur 16 ha découpés en 6 parcelles dont 2 récoltées en enrubannage au printemps.

Le contexte pédo-climatique particulier (parcelles en bord de rivières et de bois) oblige l’éleveur à s’adapter en permanence : « Les printemps sont parfois humides retardant la mise à l’herbe des animaux. Cette année, la portance était bonne et la pousse de l’herbe précoce. Cependant, elle s’est très vite arrêtée laissant peu de repousses lors du 2ème passage. Puis la sécheresse estivale est venue accentuer le manque d’herbe. J’ai donc dû apporter de la paille et de l’enrubannage en complément aux animaux à la mi-juin. Depuis une quinzaine de jours, je fais de nouveau tourner les animaux sur les différentes parcelles. »

Le manque d’herbe de l’été a également nécessité la complémentation des veaux aux nourrisseurs du 25 mai au 14 juillet. « J’ai complémenté les veaux à cause du manque d’herbe et pour combler le retard de croissance sur certains veaux par rapport aux années précédentes ».

Globalement la saison d’herbe a demandé une gestion au cas par cas … encore plus que d’habitude !

Emilie VALLET
Référent Fourrages - Chambres d’agriculture de Normandie