Filière viande bovine et circuits courts

Les flux rss du siteImprimer la page
Filière viande bovine
Effectif bovin normand 2014

Etat de la filière viande bovine

  • Dans les trois départements de la Manche, du Calvados et de l’Orne, on compte près de 1 500 éleveurs qui détiennent des troupeaux de vaches allaitantes d’au moins 10 mères.
  • Ils produisent des bovins de race à viande reconnues : charolaises, limousines, blonde d’aquitaine, salers, croisées…
  • Ces bovins sont produits principalement dans des exploitations herbagères par des agriculteurs qui prennent en compte la santé et le bien-être animal. Ils répondent à la demande des consommateurs, clients habituels des boucheries artisanales : qualité, bien-être animal, traçabilité, alimentation saine, proximité et prix.
  • La filière travaille également avec les éleveurs laitiers qui cherchent aussi à valoriser leurs vaches de réforme.

Principales caractéristiques de l'aval de cette filière

La filière aval est organisée autour de 8 abattoirs en Basse-Normandie et 4 dans les départements limitrophes.

De nombreux agriculteurs travaillent avec des prestataires de découpe très éloignés, ce qui représente une charge non négligeable en termes de coût et temps.

La filière courte se développe avec quelques ateliers de découpe à la ferme et l’approvisionnement en direct par certains bouchers.

Une initiative innovante a vu le jour en Suède en 2015 : l'abattoir itinérant. En France, les abattoirs de ce type commencent à se développer. Ces unités mobiles limitent le transport des bovins et augmentent le bien-être animal.

 En savoir + "Développer la filière locale"

La vente en circuits court, une solution...

...Pour répondre à la demande des consommateurs, et moins subir la forte variabilité des cours de la viande.

Principales caractéristiques de la vente directe

  • Une majorité de la viande est vendue sous forme de caissettes sous vide, principalement de la viande fraîche.
  • Les caissettes sont pour la plupart calibrées par l’abattoir, il y a peu de variété des produits vendus.
  • Les consommateurs ont des besoins plus larges, il est important d’envisager différents types de produits vendus : frais, sous vide, au détail ou en caissette, transformé (bocaux, salaison…) ou une boucherie à la ferme par exemple.

 En savoir + "Vendre sa viande en direct"

Offre de services

Audit sanitaire

Audit sanitaire

Transformation et commercialisation, un outil d’analyse pour progresser

En savoir +

Constitution du dossier d’agrément CE ou du plan de maîtrise sanitaire

Constitution d'un dossier d’agrément CE ou du plan de maîtrise sanitaire

Un appui bienvenu pour répondre à une obligation réglementaire

En savoir +

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Anne MANACH

Conseillère produits du terroir

Tél : 02 33 06 49 92

Agenda

Le 14 septembre 2017

Bretteville sur Odon

Du 20 septembre au 21 septembre 2017

Valence

Actualités