MAEC : les principes

Les flux rss du siteImprimer la page

Qu’est-ce qu’une MAEC ?

Les Mesures Agricoles Environnementales et Climatiques permettent d’accompagner les exploitations agricoles qui s’engagent dans le maintien ou le développement de pratiques favorables à l’environnement.

Elles :

  • s’adressent aux agriculteurs volontaires, avec un engagement pour 5 ans,
  • sont contractualisées lors de la déclaration PAC,
  • sont rémunérées sur la base des surcoûts et manques à gagner ; cofinancées principalement par l’Etat, l’Europe et les Agences de l’eau.

Trois types d'enjeux sont pris en compte : environnement (eau ou biodiversité), maintien d’un système de production ou « biodiversité génétique ». Les cahiers des charges se composent d’engagements fixés au niveau national avec certains critères adaptés en région ou à l’échelle du territoire.

Dispositifs retenus en Basse Normandie

Trois grands types de mesures sont proposés en Basse Normandie :

  • Mesures systèmes : le cahier des charges s’applique sur la totalité de l’exploitation.
  • Mesures localisées : à l’image des anciennes MAE territorialisées, ces mesures sont constituées d’engagements pris sur les parcelles où sont localisés les enjeux.
  • Mesures de protection des ressources génétiques.


Les MAEC sont ouvertes à tous les agriculteurs effectuant une déclaration PAC et pouvant s’engager sur 5 ans.

MAEC systèmes

Ces mesures appréhendent le fonctionnement de l’exploitation agricole dans sa globalité.
A la différence de la PHAE, par exemple ou seules les parcelles en herbe étaient engagées, la MAEC système va exiger l’engagement intégral de l’exploitation (ou au moins 70 % des parcelles en culture pour le système « grandes cultures »).

Pour souscrire une MAEC systèmes, il faut :  

  • s’assurer de pouvoir exploiter les parcelles engagées pendant 5 ans, pour répondre à l’exigence de la durée d’engagement.
  • avoir au moins 50 % de la surface de l'exploitation dans le territoire concerné

La Chambre d’agriculture propose des MAEC sur 7 petites régions agricoles du département dans l’objectif que les mesures systèmes soient accessibles au plus grand nombre. Seuls les territoires du SYMPEC (Syndicat Mixte de production d’eau du centre Manche) et de l’aire d’alimentation de la prise d’eau potable de la Colmont (Syndicat d’eau du Nord Ouest Mayennais) ne sont pas couverts par la Chambre d’agriculture car les opérateurs locaux y proposent aussi des mesures systèmes. Les exploitations ayant la majorité de leur SAU dans ces territoires doivent se renseigner auprès des opérateurs concernés.

MAEC à enjeu localisé / unitaire

Pour pouvoir bénéficier d’une de ces mesures sur votre exploitation, il faut qu’un opérateur ait fait valider un projet sur le territoire où se situent vos parcelles. Concentrées sur des territoires à enjeux eau ou biodiversité (zones humides, parcs naturels, zone Natura 2000, zone d’alimentation de captage…), ces mesures sont composées d’engagements unitaires qui peuvent être combinés sur une parcelle ou un ensemble de parcelles. Exemple d’engagement unitaire : aide financière au mètre linéaire pour l’entretien des haies ou aide à l’hectare pour l’entretien de prairies, de zones humides…