Vous êtes ici : Accueil > Cultures > Phytosanitaires > Protection utilisateur

Protection utilisateur

Les flux rss du siteImprimer la page
Ouverture bidon produit phyto avec des gants

Les produits phytosanitaires sont assez couramment employés en agriculture. S'ils ne sont pas utilisés avec précaution et une protection adéquate ils peuvent nuire à votre santé.

Connaître les risques et leurs conséquences pour votre santé

Les informations disponibles sur le produit

L’étiquette contient un certain nombre d‘éléments qui renseignent l‘applicateur sur : la dose à respecter, les symboles de danger, les phrases de risque, les conseils de prudence… Il est indispensable de la lire avant toute utilisation.
Chaque logo inscrit sur les bidons a une signification bien précise.
Une vigilance toute particulière doit être accordée aux produits Cancérogènes, Mutagènes et Reprotoxiques (= toxiques pour la reproduction) qui peuvent entraîner des effets à long terme extrêmement graves. Pour rappel, les produits classés T+ (très toxique), T (Toxique) et CMR doivent être clairement identifiés et séparés des autres produits dans le local de stockage.
Attention : Les règles d’étiquetage changent, avec la modification des symboles de danger et des phrases « R » qui deviennent « H » (voir tableau).

symboles de danger sur étiquette produits phyto

Pour plus d’information vous pouvez consulter le site de la MSA : http://references-sante-securite.msa.fr/

Les risques pour votre santé

Exposition à une dose unique massive

Toxicité aigue, effet immédiat (quelques heures à quelques jours) :

  • Troubles digestifs
  • Troubles respiratoires
  • Maux de têtes
  • Brûlures, irritations…

Exposition à de faibles doses répétées

Toxicité chronique, effet retardé (de quelques semaines à plusieurs dizaine d’année) :

  • Cancers
  • Maladies neurologiques
  • Troubles de la reproduction
Risques physiques pour utilisateur de produits phyto

Se protéger et adopter les bons gestes

Pour les traitements en plein champs (maïs, céréales et maraîchage) 80 % de la contamination a lieu pendant la phase de préparation du produit. En effet, pendant cette phase, l’utilisateur est en contact direct avec le produit pur.

Les mains

Les mains sont les premières exposées, directement ou indirectement, lors de la manipulation de produits phytopharmaceutiques : projections, éclaboussures, contact avec le matériel.
Si elles ne constituent que 5 % de la surface de la peau, elles représentent à elles seules 60 à 80 % des contacts avec les produits.
Adopter les bons gestes, c’est vous protéger vous et vos proches.
Lors de la phase de préparation, les mains représentent 80% des contaminations recensées.

=> Utilisez des gants en nitrile ou néoprène (matériaux ne laissant pas passer les produits phytosanitaires)

Le visage

Le masque n’est pas toujours nécessaire. Cependant, il est indiqué pour les personnes sensibles, en milieu confiné ou quand l’étiquette du produit le spécifie.
La cartouche recommandée pour les produits phytosanitaires est la A2P3.
Les cartouches d’un masque ont une durée de vie de 40h, doivent être stockées dans une boite hermétique et en dehors du
local phytosanitaire pour éviter toute contamination.
Les lunettes, ou un masque de protection, permettent de compléter la protection du visage contre les éclaboussures.

Le corps

La combinaison jetable permet une bonne protection du corps. Adaptez-la aux produits utilisés.
Aujourd’hui, peu d’agriculteurs l’utilisent car elle est n'est pas pratique à porter. (choisir une combinaison résistante aux produits phytosanitaires)

Le tablier en nitrile ou néoprène est pratique, facile à mettre et permet une bonne protection, du corps et des jambes.

Le port des bottes permet une protection des pieds et du bas des jambes.

Les éléments de protection individuelle sont dédiés aux traitements et ne doivent en aucun cas être utilisés pour autre chose. Après chaque utilisation de produits phytosanitaires, lavez vos équipements de protection avant de les ranger (sauf les cartouches du masque phyto).

Attention, dans une grande majorité des cas, les semences sont traitées. Il est indispensable de se protéger lors de leur manipulation.

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Publications