Vous êtes ici : Accueil > Cultures > Maïs > Désherbage mécanique du maïs

Désherbage mécanique du maïs

Les flux rss du siteImprimer la page

Le maïs se prête bien au désherbage mécanique. Son semis en ligne grand écartement permet d'utiliser largement les techniques de binage.
De plus son grand développement végétatif est capable de recouvrir le sol dès le 2ème mois de végétation.

Les clés de la réussite pour un désherbage efficace

Le désherbage "tout mécanique" se révèle efficace à condition de maîtriser les règles de cette technique : utiliser à la fois des outils de sarclage en plein et des bineuses.
Cela nécessite une grande disponibilité pendant les 5 à 6 semaines succédant au semis.
Il faut exploiter au maximum la période d'utilisation de la herse étrille en revenant travailler dés les nouvelles levées d'adventices.

Une démarche globale

Le désherbage exclusivement mécanique s'intègre dans une démarche globale du système cultural afin de limiter la population de mauvaises herbes :

  • Rotation intégrant 2 à 3 années de prairies
  • Maîtrise du désherbage des cultures composant la rotation
  • Utilisation de fumiers bien fermentés ou compostés
  • Techniques de déstockage de graines et faux semis

Deux types d’outils complémentaires se relayent

OUTILSPRINCIPES DE TRAVAIL
Herse etrille
ou
Houe rotative
Travaille sur toute la surface, donc sarcle sur le rang du maïs.
Destruction des adventices très jeunes.
Intervention possible : en prélevée et entre 3 feuilles et 6 feuilles.
Bineuse à dents
Bineuse à étoiles

Sarclage dans l'inter-rang, jusqu'au stade 8 à 9 feuilles du maïs permet de déraciner des adventices plus développées qu'avec la herse.
Le travail sur le rang n'est possible que par le biais d'un buttage si la bineuse le permet

Le faux semis

Après le labour, le faux semis consiste à provoquer la levée des graines se trouvant dans le lit de semence. On réalise une préparation superficielle, avec l'outil choisi pour le semis, mais on ne sème pas, il faut attendre la germination des adventices une quinzaine de jours. Elles sont détruites par un second travail superficiel, combiné au semis cette fois.
Cette technique du faux semis demande d'anticiper la préparation du sol.


Les faux semis sont à éviter dans les cas suivants :

  • Terres argileuses se prenant en masse
  • Terres limoneuses très battantes
  • Préparation du sol tardive

Le semis

Pour une levée rapide et une croissance sans à-coup :

  • choisissez une variété à bonne vigueur au départ
  • semez-là dans une terre suffisamment ressuyée et réchauffée
  • réaliser un semis régulier avec un semoir travaillant sur le même nombre de rang que la bineuse (4 ou 6 rangs) (éviter les courbes pour faciliter le binage)
  • régler la profondeur du semis 4 cm environ (un peu plus profond que la normale).

D’abord la herse étrille

La herse étrille élimine les adventices au stade plantule, donc il faut intervenir dès le semis puis à chaque levée, si le temps le permet.
Avant le stade 4 feuilles, le maïs est fragile, il faut avancer lentement, dents réglées en faible agressivité.

Nivelez le semis

Un premier passage d'étrille permet de niveler le sol et d'affiner encore la surface du sol dans le passage de roues les mauvaises herbes seront plus difficiles à sarcler.

Installez une première longueur d'avance

Juste avant la levée du maïs, la herse étrille effectue son premier passage, dents réglées en position de faible agressivité, pour travailler superficiellement (1 à 3 cm). On le nomme "passage à l'aveugle". Les adventices doivent être germées.
Attention, passez suffisamment tôt pour ne pas atteindre le germe du maïs qui est très fragile. Plus le semis est tardif moins on a de temps pour l'intervention.

Premier hersage de post-levée à 2-3 feuilles

Adventices trop développées pour la herse étrilleLes adventices sont généralement bien levées et encore sensibles.
Travaillez à 3 – 4 Km/heure avec une faible agressivité. Ce premier passage est stratégique, on sarcle un maïs encore fragile.
Les plantules des mauvaises herbes doivent être très jeunes.
Si vous intervenez trop tard, vous devrez renforcer l'agressivité des dents.

Un deuxième passage plus énergique à 4-5 feuilles

Cette intervention est déclenchée par la relevée des adventices. Au stade 4-5 feuilles, le maïs est bien enraciné, vous pouvez travailler avec un réglage des dents plus agressif et plus rapidement (8 à 12 Km/h).
Cependant, les adventices doivent être jeunes, au delà de 3-4 cm le travail de la herse étrille n'est plus efficace. Les passages précédents sont donc déterminants.

La houe rotative peut remplacer la herse étrille :

  • elle dispose de la même logique de désherbage
  • elle nécessite moins de réglage car son efficacité est liée à la vitesse de travail

Ensuite la bineuse

La bineuse travaille dans l'inter-rang, poursuivant le désherbage, mais aussi l'écroûtage et donc le réchauffement du sol. Elle permet également une économie d'eau en conditions sèches.

Un premier binage au stade 5-6 feuilles

A partir de 5-6 feuilles, la bineuse prend le relais de la herse étrille.

  • La largeur de travail de la bineuse devra être identique à celle du semoir.
  • Si la terre est motteuse, des protèges plants doivent être montés pour éviter la projection des mottes sur le maïs encore fragile.

Ce binage peut permettre l'arrachage des adventices ayant résisté aux 2 hersages précédents.
Le binage, comme le hersage, doit être suivi de quelques heures sans pluie pour éviter le repiquage.

Un second passage souvent nécessaire

Le maïs est alors au stade 8-10 feuilles
Lors du binage, vous pouvez pratiquer un buttage. Il consiste à recouvrir les adventices présentes sur le rang d'un maïs suffisamment développé, avec des disques, des socs butteurs, ou une bineuse à étoile. Nécessaire en cas de :

  • fort salissement
  • si la herse a mal travaillé en début de végétation.

Périodes d'utilisation des outils de désherbage

Périodes d'utilisation des outils de désherbage

Le schéma indicatif, la bineuse peut aussi être utilisée plus tôt, plus efficace que la herse sur des adventices déjà développées, et également plus apte au décroûtage.

Estimation du coût d’un itinéraire de désherbage mécanique

ItinéraireCoût des matérielsTemps de travail
Herse étrille :
- Nivelage et "passage à l'aveugle"
2 passages : 26,4 €2 passages : 36 mn
Herse étrille stade 2-3 feuilles
Herse étrille stade 4-5 feuilles
14,80 €
12,30 €
30 mn
15 mn
Faux semis* :
- Passage herse étrille
- Passage tracteur pour semer

 

12,30 €
42.94 €

 

15 mn
1h

Bineuse à soc :
- Stade 6-7 feuilles
- Stade 8-10 feuilles
2 passages : 33,55 €2 passages : 1h20
Coût global 142,29 €4h

 

Exemple de l'essai au Lycée de Coutances réalisé en 2003 rapporté à l'hectare, coûts réactualisés 2008.

* Hypothèse d'un faux semis réalisé avec herse rotative. Il est compté en complémentaire : 1 passage de herse étrille avant semis et un passage du tracteur pour semer.
Ces coûts incluent le tracteur et l'outil. Valables pour une herse en 6 m de large et une bineuse en 4 rangs, travaillant respectivement des surfaces de 100 et 50 hectares par an.

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Nathalie DILLY

Conseillère agro/PV

Tél : 02 33 06 45 04

Publications