Vous êtes ici : Accueil > Cultures > Céréales > La bande double densité

La bande double densité

Les flux rss du siteImprimer la page

Lors de vos semis de blé, implantez une bande double densité pour surveillez vos premiers besoins en azote.
Sur céréales, les apports d'azote ne sont pas toujours faciles à maîtriser. Au prix de l'azote actuel, il est indispensable d'en perdre le moins possible et de répondre au mieux aux besoins de vos céréales.

Des besoins en azote importants à partir du stade épi 1 cm

Courbe d'absorption d'azote du bléLes plus gros besoins ont lieu juste après le stade épi 1cm de la céréale, pour la période de montaison.
Avant ce stade, durant le stade tallage, les besoins sont très faibles et souvent couverts par les fournitures du sol (arrière effet fumier lisier, minéralisation, reliquat sortie hiver…). De façon identique, les besoins, à partir de la formation des grains, redeviennent faibles et les apports tardifs sur céréales ne permettent pas d'augmenter le rendement ; ils permettent juste de faire augmenter le taux de protéines de votre récolte.
Les apports précoces sur céréales ne sont donc pas forcément justifiés.
Dans tous les cas, la bande double densité vous aidera à déclencher le premier passage.

La bande double densité : un moyen simple pour déclencher le premier passage d'azote

Implantation d'une bande double densité

La bande double densité est un système qui permet de mettre en évidence une demande d'azote sur votre parcelle au stade tallage de votre céréale et vous permettra de déclencher l'apport d'azote.


Pour la mettre en place lors du semis, implanter perpendiculairement à vos semis, une double densité de céréales (double passage de semoir : l'un lors du semis et l'autre perpendiculairement au semis). Cette bande, avec le double de grain par mètre carré demandera plus d'azote que le reste de la parcelle. Une fois toutes les fournitures du sol consommées, des carences en azote vont apparaître sur la bande qui jaunira. Quand la bande double commence à se décolorer, le reste de la parcelle ne tardera pas à manquer d'azote, c'est donc le signal pour déclencher le premier passage de fertilisation azotée.

Bien positionner la bande double densité

La bande double densité doit se faire au milieu de la parcelle. Pour être la plus visible possible, elle doit être perpendiculaire au semis. Ne pas utiliser les bouts de parcelles, les pointes et les recouvrements involontaires de semoir comme bande double densité. Ces zones sont généralement plus tassées (passage répété des outils, tracteur) et un jaunissement peut être du à une carence liée à la mauvaise alimentation du blé sur un sol tassé où l'azote circule mal.

Précaution à prendre

Dans certains cas, la fertilisation sera déclenchée comme d'habitude, dans d'autres, elle sera retardée. Dans toutes les situations, au stade épi 0.5 cm à 1 cm, le blé ne doit pas manquer d'azote car ses besoins sont importants. Même si la décoloration n'a pas eu lieu, et si votre bilan azoté demande des quantités d'azote importantes, faites un passage. En effet, une carence d'azote à partir du stade épi 1 cm peut avoir de graves répercutions sur le rendement ; il est donc indispensable d'assurer sa disponibilité à partir de ce stade.
Attention, cette méthode ne peut être utilisée que pour le premier apport d'azote. En effet, la zone de double densité tallera beaucoup moins que le reste de la parcelle. Après le premier apport d'azote, les besoins des céréales seront donc identiques entre les deux pratiques. Pour fertiliser au mieux votre céréale, pensez à ajuster votre fertilisation par des outils de pilotage de l'azote. Par exemple, le Jubil permet d'ajuster le dernier apport d'azote.

La bande double densité est très simple à mettre en oeuvre mais se réfléchit dès le semis des céréales.
Pensez y dès maintenant !

Contact

Besoin d'informations ?
Un conseil personnalisé ?

Lire aussi